Chic!

355955
Résumé

Alicia Ricosi, grande gouroute de la haute-couture, perd son inspiration en se faisant larguer. Hélène Birk, qui risque son poste si la créatrice prend sa retraite, cherche un homme pour remplacer celui qui vient de quitter Alicia. Cette dernière semble vouloir comme « muse » le paysagiste chargé de rénover le jardin d’Hélène. Problème: Hélène, snob et pète-sec, vient de licencier le jardinier breton. Direction la Bretagne à des années lumière du chic parisien pour le convaincre de jouer ce rôle de muse.

Avis

Vous la voyez arriver la grosse ficelle? Deux êtres que tout sépare qui vont tomber dans les bras l’un de l’autre (oups, on a spoilé). Le tout dans un milieu de la mode caricatural avec une Fanny Ardant moyennement convaincue qui campe une créatrice perchée et capricieuse mais-qui-à-la-fin-montre-qu’elle-a-quand-même-un-coeur. Marina Hands incarne une Hélène Birk psychorigide et hautaine, qui s’adoucit au contact d’un homme simple et bon, et prouve à-la-fin-qu’elle-a-quand-même-un-coeur. Eric Elmosnino qu’on n’attend pas forcément dans le rôle du jeune premier s’en sort pas mal. A noter Laurent Stocker, de la Comédie Française, complètement délirant, aux répliques calculées pour être cultes (le running gag « Décline ton identité! ») mais qui tombent souvent à plat, dommage. L’ensemble donne un résultat loin d’être inoubliable, dans la moyenne des comédies sentimentales, mais on peut regretter, au vu du casting de luxe de Chic!, de n’avoir à faire qu’à du prêt-à-porter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire