Création de nouveaux collèges: mon intervention

20151106_ide_infographie-collegesNous avons adopté en séance de la Métropole cet après-midi la création de nouveaux collèges à Lyon 8ème et à Villeurbanne. Retrouvez ci-dessous mon intervention.

Monsieur le Président, Chers collègues,

Pour la première fois depuis que la Métropole de Lyon a récupéré la compétence des collèges, nous allons aujourd’hui voter la construction de deux nouveaux établissements.

L’un à Lyon 8ème dès la rentrée 2017, et l’autre à Villeurbanne à l’horizon 2022, avec dès maintenant des travaux pour l’accueil temporaire des élèves.

Ces deux décisions interviennent dans le cadre de situations particulières dues à l’urgence.

En ce qui concerne l’établissement du 8ème arrondissement, de nombreux collégiens domiciliés dans ce secteur sont aujourd’hui contraints d’être scolarisés dans les communes alentour : 282 à Vénissieux, et 569 dans le 3ème arrondissement.

Cette situation rend nécessaire la création urgente de nouvelles places sur le secteur. Les recherches de foncier ont permis de localiser un terrain appartenant à la Ville de Lyon, situé rue Paul Cazeneuve entre le Boulevard des États-Unis et l’avenue Berthelot. Le terrain représente une surface de 6100 m², et est bien desservi par les transports en commun. Notons d’ailleurs que c’est le travail en bonne intelligence de la Ville et de la Métropole qui ont rendu possible la récupération de l’espace pour la construction de l’établissement.

Ce collège de 500 places qui comportera également une demi-pension, et une salle multi-activités, pour un montant de 9 millions d’euros.

Cette construction sera associée à des mesures de sectorisation affectant l’ensemble des collèges de ces territoires.

Pour ce qui est du collège de Villeurbanne, selon les projections académiques, d’ici 2020, 850 élèves supplémentaires arriveront sur les communes de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin ce qui conduira à un dépassement des capacités d’accueil des collèges publics du secteur.

Si la situation est laissée en l’état, les effectifs attendus dès 2017 dépasseraient les capacités d’accueil des collèges. Il est donc proposé, en accord avec l’Académie du Rhône, d’ouvrir dès la rentrée 2017, un nouvel établissement dans l’attente de la construction du nouveau collège. Le choix de la localisation porte sur le site de l’ancien collège « Vilar » dans le quartier Saint Jean, proche Vaulx-en-Velin, desservi par une ligne de bus régulière. Il présente également l’avantage de disposer d’un complexe sportif communal comprenant un gymnase et un plateau d’évolution à proximité immédiate.

Les bâtiments récupérés seront rénovés 400 élèves seront ainsi accueillis après des rénovations estimées à 3.5 millions d’euros.

En parallèle de cet accueil, nous prévoyons la création d’un nouveau collège à Villeurbanne à horizon 2022 sur un terrain retenu pour sa centralité et le réseau TCL environnant.

Ce nouveau collège accueillera des élèves de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin. En temps utile, la sectorisation sera élaborée en concertation avec les communes concernées.

Il s’agira d’un établissement de 700 places avec un restaurant scolaire pour 400 rationnaires.

Le coût total s’établit à 26 M€ dont 9 M€ pour l’achat des terrains, les démolitions avec désamiantages ainsi que les études et diagnostics préalables.

Compte tenu des délais contraints pour ces implantations, il a été opté pour un procédé constructif en structures de grande qualité.

Les qualités fonctionnelles et thermiques de ces établissements seront comparables (voire supérieures) à celle d’un collège neuf de conception traditionnelle. Un soin particulier sera apporté aux traitements des façades ainsi qu’aux espaces extérieurs dédiés aux élèves. La durée moyenne de vie de ce mode constructif est estimée entre 20 et 25 ans.

Ces collèges seront en effet construits rapidement, mais contrairement à ce que l’on peut entendre, ce ne sont pas collèges low-cost, ce sont des bâtiments nouvelle génération, qui utilisent tous les modes constructifs à disposition pour permettre d’assurer la qualité du bâti et la rapidité de l’exécution.

Ces bâtiments permettent donc d’envisager l’accueil de collégiens dans de bonnes conditions.

Vous l’avez compris, la Métropole de Lyon a hérité d’une situation très difficile due à un manque d’anticipation de la progression démographique. Situation aujourd’hui explosive notamment à Lyon, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne et qui demande donc des mesures d’ « urgence ».

Il s’agit donc de faire à la fois vite, pour pouvoir accueillir les élèves, tout en garantissant la qualité de l’accueil pour de bonnes conditions d’apprentissage.

Les structures choisies sont aujourd’hui les seules à répondre à la double exigence de l’urgence et de la qualité.

Et comme cela a été rappelé en commission, nous pouvons nous féliciter de la construction de collèges « à taille humaine », qui permet un accueil des élèves de meilleure qualité que ce qui a pu être fait par le passé avec des établissements accueillant 800 élèves et parfois plus.

Pour toutes ces raisons le groupe Socialistes et Républicains métropolitains votera ce rapport.

Je vous remercie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire