Livres: polars en série

C’est la rentrée, vos trajets du matin ont repris. Que vous soyez en TCL, ou en TER, il est temps de trouver les lectures qui vous tiendront en haleine matin et soir. Et si vous ne prenez pas les transports, vous pourrez toujours vous rattraper les week-ends avec les journées d’automne qui arrivent!

Aujourd’hui je vous propose des polars, mais cette fois-ci des polars qui se lisent par série. Vous pouvez bien sûr n’en lire qu’un, mais vous verrez on se prend vite au jeu, on s’attache aux personnages et au style des auteurs.

Série Jonathan Argyll de Iain PEARS

9782714436719


Résumé: Johnathan est employé d’une galerie d’art londonienne, Flavia Di Stefano est une policière italienne spécialisée dans le vol d’oeuvres d’art. Ils enquêtent ensemble sur des affaires criminelles ayant souvent rapport avec des maîtres de la peinture italienne.

Déjà à la base, j’aime plutôt les polars historiques. Mais ceux-ci ont le double avantage de faire référence à l’histoire mais aussi de parler d’art, le tout sans être barbants, ni réservés à des spécialistes de l’histoire de l’art. Et les intrigues sont bien construites, on se laisse vite prendre par le suspens. Quant au duo entre l’Anglais et l’Italienne, il fonctionne bien, entre flirt et contraste entre les deux cultures. Mais chut, je ne vous dirai pas comment ça se termine entre ces deux-là!

Liste des titres: L’Affaire RaphaëlLe Comité TizianoL’Affaire BerniniLe Jugement dernierLe Mystère GiottoL’Énigme San GiovanniLe Secret de la Vierge à l’Enfant.

Série Bernie Rhodenbarr de Lawrence BLOCK

25877_couverture_Hres_0

Résumé: Les aventures de Bernie, un libraire/cambrioleur, et de sa meilleure amie lesbienne et toiletteuse pour chiens.

L’atout majeur de cette série, ce sont les dialogues, souvent hilarants et politiquement incorrects. Le héros, mais aussi les autres personnages, ont un sens de la répartie vraiment très fin. Quant aux intrigues, elles sont plutôt bien construites, souvent alambiquées, ce qui permet de ne pas tout découvrir trop vite. Mais ce qui compte ce n’est pas tant de résoudre l’énigme que de découvrir les personnages vraiment très attachants. L’originalité vient aussi du fait que le héros n’est pas forcément quelqu’un de bien sous tous rapports, vu que c’est un voleur, mais comme les Cat’s eyes, il vole souvent pour la bonne cause.

Je me rends compte en préparant cet article que je n’ai pas lus tous les livres de cette série, et pour cause, alors que les titres en anglais commencent tous par « The Burglar who… » (« Le cambrioleur qui… ») les traductions en français rendent peu lisible le côté « série » de ces romans. Et deux autres n’ont même pas été traduits en français. Je n’ai pas lu les trois premiers, mais s’ils sont à la hauteur des autres, vous pouvez y aller sans hésiter. Pour avoir lu les 6 autres, l’ordre n’est pas super important, mais c’est quand même mieux si vous pouvez commencer par le début (le début ayant été pour moi le 4ème, mais bon). D’ailleurs je file me procurer les 3 premiers!

Liste des titres:  Le Tueur du dessus,  Le monte-en-l’air dans le placard,  Vol et Volupté, La Spinoza Connection,  Le voleur qui aimait Mondrian, Le Blues du libraire,  Le Bogart de la cambriole, Les Lettres mauves, Le Cambrioleur en maraude.

Série Jean-Baptiste Adamsberg de Fred Vargas

pars-vite-et-reviens-tard-514-250-400


Résumé: le Commissaire Adamsberg enquête, entouré des membres de son commissariat parisien, sur les meurtres de son quartier. Des enquêtes qui le conduisent parfois à voyager, de ses Pyrénées natales au grand froid canadien.

Est-ce vraiment la peine de présenter la romancière historienne Fred Vargas, et son héros le Commissaire Adamsberg, adapté à sur petit et grand écran déjà plusieurs fois? Si vous ne le connaissez pas, oubliez ce que vous avez sur les héros. Celui-ci ne paie pas de mine, il ne court pas mais marche beaucoup, il est plutôt solitaire, mais aime s’entourer de gens comme lui, un peu bancals. Il y a beaucoup de poésie dans les personnages de Fred Vargas, ce qui n’empêche pas la violence dans ses intrigues. A chaque roman on découvre un univers particulier, on voyage parfois, y compris dans le temps, quand les crimes trouvent leurs racines dans l’Histoire.

Liste des titres: L’Homme aux cercles bleus, L’Homme à l’envers, Pars vite et reviens tard, Sous les vents de Neptune, Dans les bois éternels, Un lieu incertain, L’Armée furieuse, Temps glaciaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire