Malaterra: le remake français de Broadchurch

Après le très réussi Disparue de cet été, puis plus récemment et moins réussi Le Passager (avec Jean-Hugues Anglade d’après un roman de Jean-Christophe Grangé), France 2 nous propose une nouvelle série policière depuis mercredi: Malaterra.

Malaterra série France 2

Il s’agit du remake corse de la série Broadchurch, elle-même diffusé précédemment sur France 2, relatant le meurtre d’un enfant qui vient bouleverser le quotidien d’une communauté paisible. Je n’ai pas vu l’original, mais il semblerait que la version française soit un copié/collé, en un peu moins bien. Et comme les deux premiers épisodes de Malaterra sont plutôt prometteurs, je me dis qu’il faut que je me mette à regarder Broadchurch une fois la série française finie.

L’originalité de cette série télévisée, c’est que France 2 choisit de prolonger l’intrigue sur le net. Outre la page dédiée à la série sur le site de la chaîne où l’on peut découvrir les personnages plus en détail (mais somme toute très classique), et le compte twitter dédié à la série, France 2 nous propose aussi les tweets de deux personnages (un jeune stagiaire à Corse Matin, et la soeur du défunt). Il est question de ces tweets et de ces comptes twitters dans l’intrigue, en tout cas dans les deux premiers épisodes, et les tweets correspondent à ce qui est décrit à l’écran.

Il faudra voir au fil des semaines ce que deviennent ces comptes et si l’aspect transmedia est véritablement exploité.
Quoi qu’il en soit la série est plutôt plaisante, et le casting réussi. Petit bémol: le jeunisme permanent dans les castings, qui fait jouer le rôle d’une mère à une femme qui n’a que 13 ans de plus que celle qui incarne sa fille…

Côté intrigue, on ne peut s’empêcher de penser à Disparue, avec une famille brisée, un policier nouveau venu assisté par une policière du cru, des rebondissements et des alibis qui tombent un à un.
Et finalement, ce n’est pas plus mal de ne pas avoir vu Broadchurch, je me dis que je garde le meilleur pour la fin!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire