Rencontre avec les proviseurs

Vous le savez (ou pas), une des grosses compétences de la Région est la formation initiale et les lycées. Cela représente environ un quart du budget régional, soit 578 millions d’euros. Un des dispositifs les plus connus est la carte M’ra, mais la Région s’occupe aussi de financer d’autres dispositifs éducatifs, de rénover les bâtiments et de construire de nouveaux lycées. Depuis 2005, c’est aussi l’employeur des 5000 agents qui travaillent dans les lycées et ne sont pas salariés par l’Etat (personnel de cantine, de loge etc.)
Dans le Rhône, il y a 133 établissements, dont 72 publics, et 86 000 jeunes y suivent une formation.
Les élus régionaux siègent dans les conseils d’administration des lycées et y représentent la Région. Nous avons donc des relations régulières avec les proviseurs, les professeurs et les parents d’élèves. Pour ma part je siège dans une quinzaine d’établissements.
Sylvie Gillet-de-Thorey, Vice-présidente régionale en charge des lycées, fait en ce moment le tour des départements pour rencontrer les proviseurs. Mercredi dernier, elle est venue dans le Rhône, et même dans le 7ème à la Cité scolaire internationale, et bien entendu, j’étais à ses côtés.



La Cité scolaire internationale à Gerland



Cette rencontre, qui a réuni une centaine de proviseurs,  a été l’occasion de faire le point sur les grands objectifs de la Région pour ce mandat:
– Travail sur le développement durable: la Région a déjà mis en place des lycées éco-responsables, travaillé sur la maitrise de l’énergie et instauré le bio dans certaines cantines. Nous souhaitons continuer cette politique et aller plus loin, avec par exemple l’installation de panneaux photovoltaiques sur 200 000m² de toiture.
Nous allons également travaillé sur la restauration collective: conditions de travail, mesure carbone en partenariat avec l’ADEME, travail sur les circuits courts, le bio, et les modes de cuisson, réflexion sur la tarification etc.
Espace numérique de travail: Rhône-Alpes est une des Régions pilote dans ce domaine. Ce dispositif sera opérationnel courant 2011. Il s’agit d’un espace numérique permettant de travailler de manière différente pour les enseignants et les élèves. Il ne s’agit bien sûr pas de remplacer le professeur mais de mettre à disposition un outil supplémentaire.
– Enfin, nous allons travailler sur la PPI 2011-2014 (= programmation pluriannuelle des investissements) c’est à dire le planning des travaux de rénovations et reconstructions des bâtiments. L’objectif est d’arriver à 80% d’établissements réhabilités ou reconstruits en 2014.
Voilà, je vous reparlerai sûrement de chaque dispositif en détail au moment où nous les adopterons mais cette rencontre était l’occasion de faire un tour d’horizon. Pour ma part, j’ai aussi parlé dans mon intervention du travail que nous entamons concernant le pass contraception pour les lycéeens, mais là encore je vous en reparlerai bientôt!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire