Spectre

SPECTRE-Bond-24-affiche-officielle-teaser-daniel-craigRésumé

James Bond, avec sa discrétion légendaire, élimine un méchant à Mexico en provoquant des catastrophes en série. C’en est trop, il est mis à pied, et le programme 00 va être remplacé par un système de surveillance mondiale. Tant mieux, ça lui laisse du temps pour combattre Spectre, la grande organisation responsable des maux de ce monde.

Avis

Après le très esthétique et torturé Skyfall, Spectre était on ne peut plus attendu. Les fondamentaux de James Bond qui avaient quelque peu disparu sont de retour: gadgets, voitures de luxe, vodka martini au shaker par à la cuiller, sexe dans des circonstances improbables, et permis de tuer (massivement). Mais James Bond a changé, son petit coeur se met à battre et du coup ce n’est plus vraiment James Bond.
Le scenario est bourré d’incohérences et de rebondissements improbables. Qu’importe, me direz-vous, ça fait partie du charme. OK, admettons, mais sur certains détails ça confine au foutage de gueule. Quant à l’affrontement avec Spectre, la grande organisation des méchants unis, avec Christoph Waltz à sa tête, on ne peut qu’être déçu après des décennies d’attente. Restent l’humour, les scènes d’actions réussies, et le dépaysement (le désert marocain, les Alpes autrichiennes, Mexico, Rome et bien sûr Londres).
Bref, un James Bond dans la moyenne, distrayant, mais vite oublié. Passez-vous plutôt le DVD de Skyfall, qui n’était peut-être pas un « vrai » James Bond, mais au moins c’était un très bon film.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire