Subventions aux clubs sportifs: mon intervention

ASUL Volley BallJe suis intervenue aujourd’hui lors du Conseil de la Métropole sur les dossiers de subvention aux clubs sportifs de notre agglomération. Retrouvez ci-dessous le texte de mon intervention.

Monsieur le Président, Cher(e)s collègues,

La présence sur le territoire métropolitain de grands clubs sportifs professionnels constitue un atout majeur pour l’image de l’agglomération. Les victoires de nos équipes, comme de nos sportifs de haut-niveau d’ailleurs dans les sports individuels, sont source de fierté et d’identification pour la population métropolitaine et la promotion du sport de haut niveau véhicule une image dynamique de notre Métropole.

Ces clubs et l’organisation de grands événements sportifs constituent une source de rayonnement pour notre agglomération et sont un élément important de son attractivité. La réunion des compétences sportives du Conseil général et de la Communauté urbaine nous offre l’opportunité de développer une politique sportive cohérente, harmonisée sur le territoire, alliant l’excellence et la possibilité pour chaque grand-lyonnais de pratiquer une activité sportive : par conséquent, les clubs professionnels constituent un élément central de cette architecture.

Nous bénéficions, sur le territoire de la Métropole de Lyon, de grands clubs dont le dynamisme est un moteur de développement économique, de cohésion et d’identification de la population, mais aussi une chance de formation de qualité pour nos jeunes.

Le soutien qu’apporte la Métropole de Lyon à ces clubs porte sur les centres de formation mais s’inscrit aussi dans le cadre des actions conduites dans le champ de la cohésion sociale, de l’insertion, ou à l’occasion de manifestations en lien avec les clubs amateurs, dans les quartiers, ou en milieu scolaire.

A noter cette année l’intégration de deux nouveaux clubs : l’ASUL Volley Ball et le Lyon Hockey Club. Ils viennent rejoindre le Villeurbanne Handball Association, le Lyon Basket féminin, le LOU rugby , et l’ASVEL.

Le 21 janvier dernier, les élus de la métropole ont pu rencontrer les représentants des différents clubs sportifs suivis dans le cadre du soutien métropolitain aux centres de formation sportifs, pour faire un point d’étape sur la situation et le développement de chacun d’entre eux.

Les clubs dont il est question ici sont dotés de centres de formation parmi les meilleurs de France.

En moyenne, plus de la moitié des jeunes formés dans ces clubs sont issus du territoire métropolitain et une partie d’entre eux intègre chaque année des équipes professionnelles. Les équipes premières de notre Métropole ont d’ailleurs en leur sein des joueurs qu’elles ont elles-mêmes formés.

L’objet de telles subventions est de soutenir la qualité de la formation proposée, en même temps que d’accroître l’insertion des centres de formation dans le tissu sportif local.

Car l’intérêt et l’action de ces centres de formation vont bien au-delà de la question de la performance sportive : engagés dans une dynamique d’implantation en lien avec les jeunes et les autres clubs sportifs de l’agglomération, ils dynamisent le territoire et sont producteurs de lien social. N’oublions pas là toute l’importance du sport en termes de transmission de valeurs éducatives et humaines et donc de promotion du vivre ensemble.

Le groupe socialiste et apparentés votera bien évidemment ces rapports, cher(e)s collègues, en réaffirmant l’importance du soutien de notre assemblée aux clubs sportifs de haut niveau et de leurs centres de formation.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire